Réalisé par Nicolas PLOUMPIDIS, Le Pays aux pieds d’argile laisse la parole aux acteurs du sel de la presqu’île de Guérande face à l’enjeu de la montée des eaux. Il tente, par sa forme contemplative et chorale de rendre la dimension aussi solitaire que solidaire de ce métier si particulier.

© Réalisateur : Nicolas PLOUMPIDIS - Co-auteur : Olivia MAGNAN DE BORNIER - Produceur : Alexandre BERGER et Olivia MAGNAN DE BORNIER

Le Pays aux pieds d'argile se déroule sur la côte Atlantique de la France, dans les marais salants de Guérande, où depuis 1500 ans un lien unique s'est créé entre la nature et l'Homme.
Ce paysage artifiel est fait de terre, d'argile et de mer : un damier complexe aux interactions fragiles entre les éléments, modelé au fur et à mesure du temps par des générations de paludiers, les travailleurs du sel.
Le Pays aux pieds d'argile immerge le spectateur dans ce territoire avec sa dimension poétique et contemplative. L'histoire et ses enjeux se racontent à travers les mots de ces femmes  et de ces hommes, héritiers de cette pratique ancestrale.
Les marais, c'est une histoire de transmission et de gestion millénaire. Situés sous le niveau des océans, ils sont menacés de disparition par le changement climatique et la montée du niveau de la mer et deviennent alors une allégorie de la fragilité de l'existence humaine. Cette menace invisible est tissée en filigrane au coeur de ce film au fur et à mesure que les gestes et les regards dessinent un paysage à la fois proche de nous et exceptionnel.

Voir d'autres projets